journaliste sur internet
Thierry Cumps, la gendarmerie de Montcuq et moi ...
confirmation par l'écrivain des propos du 9 septembre 2009
 trait journaliste Contact   trait journaliste Demande   trait journaliste Pigiste   trait journaliste Articles   trait journaliste forum   trait journaliste le journalisme accueil 

Un récent mardi (vers 10 heures), j'ai eu une conversation cordiale avec un gendarme de Montcuq.
Il devait m'entendre au sujet d'une exigence de monsieur Thierry Cumps sur mon article du 9 septembre 2009.
J'ai souri des exigeances de monsieur Thierry Cumps.
Car monsieur Thierry Cumps exigea la suppression de cet article. D'abord par mail. Puis donc par la justice. Quel motif ? Je n'en ai pas trouvé de recevable ! Simplement car il le veut ! Il ne conteste aucun des propos (comment pourrait-il le faire car j'ai l'ensemble des documents qui les attestent et naturellement mes propos relatent simplement des faits réels).
J'ai donc confirmé mes écrits, mis en ligne avec intégrité et déontogie professionnelle.

Monsieur Thierry Cumps s'est cru autorisé à écrire des propos sur moi (naturellement soigneusement conservés). Je vous livre l'incipit après mon nom et deux de mes pseudos : auteur d'une quarantaine de torchons sur internet (peut-on appeler ça des sites ?) s'en est prit à moi comme il s'en est prit à plein d'autres.
Naturellement ces propos sont de Monsieur Thierry Cumps et sont censés me décrire. Vous pouvez en sourire. Et même de sa liste de sites, je ne me savais pas, par exemple, propriétaire d'un site aussi connu ! Il en existe d'autres, des propos que je pourrais reprendre en italique pour nous faire rire un peu.

Quel coût pour la France que cette demande à la justice de Monsieur Thierry Cumps ?
Dans l'état actuel du droit français, je pense que si la justice classe sans suite cette demande de Monsieur Thierry Cumps (ce qui ne me surprendrait pas), l'état français ne lui facturera pas le temps consacré à ce dossier. Je crois inévitable une réforme du droit, pour éviter que des personnes se rendent dans un commissariat pour exiger qu'une personne retire d'internet une page relatant des faits exacts.
Naturellement, si mon avocat devait intervenir, il argumenterait sur la clause de procédure abusive pour demander des dommages et intérêts exemplaires.

Après recherche il existe un Monsieur Thierry Cumps au catalogue de l'éditeur à compte d'auteur Publibook. J'ignore s'il s'agit du même. Il peut naturellement me le préciser.

Ternoise, le 3 octobre 2010.
(précision "vers 10 heures" en 2011, tout en corrigeant deux fautes d'orthographe... oui, sur écran il m'est difficile de ne pas laisser passer de faute mais naturellement, comme la majorité des écrivains, j'utilise les services d'une correctrice avant de publier mes livres... Je précise aussi que mon cher Stehdhal signa avec plus de deux cents pseudos... les pseudos sont une tradition littéraire)

Vous pouvez ajouter un commentaire à cet article .




Voir journalisme thème précédent du forum

Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.

sur le forum : Stéphane Ternoise au collège Ste Thérèse de Lalbenque
LIRE